ENCADREMENT PÉDAGOGIQUE

AMAURY DU CLOSEL

• DIRECTEUR DU STAGE, DIRECTION D'ORCHESTRE •

 

Viennois d’adoption, Amaury du Closel a étudié la composition avec Max Deutsch et la direction d’orchestre au Conservatoire Royal de Mons avec Alexandre Myrat, et à Vienne avec Karl Oesterreicher et Sir Charles Mackerras.

Directeur musical de la compagnie lyrique Opéra Nomade depuis 2000, Amaury du Closel est également directeur musical de l’Académie Lyrique depuis 2006. Avec Opéra Nomade, il a développé une relation étroite avec le Centre Lyrique Clermont-Auvergne et le metteur en scène Pierre Thirion-Vallet. Il a fondé en 2003 le Forum Voix Etouffées dont le but est de promouvoir la musique des compositeurs persécutés par le nazisme, et a publié en 2005 Les Voix étouffées du Troisième Reich chez Actes Sud, Prix du meilleur essai du Syndicat de la critique musicale. La saison 2015-16 l’a vu avec le Klangforum de Vienne avec lequel il a inauguré une série de concerts à la Maison de la Radio de Vienne, ainsi que de nombreux concerts avec des orchestres aussi divers que l’Orchestre de chambre de Karsiyaka à Izmir (Turquie), l’Orchestre Symphonique du Caire, l’orchestre de chambre Camerata Orphica avec lequel il a entamé une collaboration fructueuse, I Solisti Aquilani, la Westbömische Philharmonie (République Tchèque). Invité dans plusieurs festivals de l’été 2016, il était également à Prague avec la Nordbömische Philharmonie Teplice,  au Festival de La Chaise-Dieu pour deux concerts avec le Berliner Symphoniker, puis au Festival Junger Künstler de Bayreuth. Il poursuit ses enregistrements pour Sony avec le Nürnberger Symphoniker (Mozart, Beethoven, Conus, Schumann) et le MAV-Orchester de Budapest (Ravel, Saint-Saëns).

En 2017, il dirigera sur le plan lyrique Don Giovanni, Rigoletto et une nouvelle production de La Grande-Duchesse de Gerolstein d’Offenbach, le tout en partenariat avec le Centre Lyrique de Clermont-Auvergne. Ses prochains concerts le mèneront en Italie, Turquie, Allemagne, Corée, Hongrie, Lituanie. Il dirigera le Berliner Symphoniker à la Philharmonie de Berlin en février 2018.

Il a enregistré notamment avec les labels Deutsche Grammophon, Sony, Naxos et KMI.

 

Plus d'informations sur www.amauryduclosel.eu

 

ALEXANDRE MYRAT

• PROFESSEUR DE DIRECTION D'ORCHESTRE •

 

Né à Volos (Grèce), la musique lui est « révélée » alors qu’il a treize ans. Il dirige son premier concert sept ans plus tard (MIDEM classique, Cannes 1970, Orchestre de Monte –Carlo, soliste Henryk Szeryng). Il fait ses études à Paris avec Igor Markevitch, Max Deutsch et Nadia Boulanger (« né pour diriger », commentera-t-elle). Depuis la première audition intégrale de l’Orestie de Darius Milhaud qu’il dirige pour Radio-France en 1976, une carrière internationale le conduit en France, Belgique, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Italie, Espagne, Yougoslavie, Bulgarie, Allemagne, Grèce, Corée… Naturalisé français en 1977, Alexandre Myrat collabore régulièrement avec les orchestres de Radio-France, réalisant enregistrements, concerts, nombreuses premières auditions (comme en témoignent les archives de l’INA), ainsi que la mémorable création mondiale en 1978, à la tête du Nouvel Orchestre Philharmonique de Radio-France, de la symphonie « La Journée de l’existence » d’Ivan Wyschnegradsky, en présence du compositeur. En 1984, il fonde Le Sinfonietta – Orchestre régional de Picardie, qu’il dirige jusqu’en 1989.

Cette période établit sa réputation de « mozartien ». Parallèlement, il coopère comme chef invité avec de nombreuses autres formations : Orchestre national de Belgique, Orchestre symphonique de Liège, Orchestre de chambre de Norvège, London Mozart Players, English Chamber Orchestra… Depuis 1991, il a établi une collaboration régulière avec le Mégaron d’Athènes. Il fonde La Kamerata d’Athènes, premier orchestre grec qui, sous son impulsion, rayonne internationalement, et avec lequel il produit également des opéras. En 2004, il dirige tous les concerts importants liés aux cérémonies des jeux olympiques d’Athènes. En juin de cette même année, sur proposition de M. Renaud Donnedieu de Vabres, Ministre de la culture, Alexandre Myrat est nommé Chevalier de l’ordre des Arts et Lettres promu en 2013 par Aurélie Filippetti au grade de l’officier. En 2011 il est nommé directeur artistique de l’Orchestre symphonique d’ État de Thessalonique. Il enregistre pour Naxos-Canada d’oeuvres du Greco-Canadien Christos Hatzis (parution en Avril 2014).

 

Plus d'informations sur www.alexandremyrat.com

NIKI ELLINIDOU • METTEUSE EN SCENE • La metteuse en scène grecque Niki Ellinidou, basée à Berlin, a remporté en 2015 le premier prix de la 8 ème European Opera-directing Prize (8th EOP 2015 – _Camerata Nuova). En octobre 2016 elle a mis en scène l’opéra d’Udo Zimmermann « Weiße Rose » à l’opéra de Cologne, après avoir assuré en 2014 la création de l’opéra « Anéme » de Danaï Bletsa lors du festival de compositeurs Amsterdam’s Orgelpark à Amsterdam. En 2012 elle a dirigé l’opéra de Menotti « the Medium » au Théâtre GITIS à Moscou ; la production a également été nominée et donnée au Baltic Season International Arts Festival de Kaliningrad en 2013. Elle avait auparavant collaboré en tant qu’assistante de mise en scène avec l’Opéra de Thessalonique et le Thessaloniki Concert Hall. Elle a obtenu un diplôme au bout de cinq années d’études à la Russian University of Theatre Arts (GITIS) à Moscou. Elle a obtenuen 2013 son diplôme de metteur en scène avec la mention « excellente », avec une spécialisation en mise en scène d’opéra. Elle a été récompensée en 2009 par le premier prix lors du concours annuel de la GITIS University pour la pièce « The House of Bernarda Alba » (F. Garcia Lorca). En 2010, son travail mêlant mise en scène et chorégraphie « Childhood » a été présentée au grand rassemblement annuel d’arts dramatiques de Moscou. Niki Ellinidou, est par ailleurs une pianiste expérimentée, en obtenant en 2005 son diplôme de piano au Conservatory of Northern Greece, avec la mention « excellente ». Elle est particulièrement intéressée dans son travail lyrique par la relation entre drame et musique.
Marco Angioloni • COACH D'ITALIEN • Né à Arezzo (Italie), issu du Conservatoire de musique “L. Cherubini” de Florence, où en 2010 il obtient son diplôme en hautbois, il se forme au chant lyrique à partir de l’année suivante à Paris d'abord avec Jean-François Rouchon, puis avec Enzo La Selva de l'Opéra de Paris. Il intègre ensuite le CMBV (Centre de Musique Baroque de Versailles) où il se forme auprès de Viviane Durand. Il fait ses débuts en 2013 dans le rôle de Normanno (Lucia di Lammermoor) à l'Apostrophe, scène nationale de Cergy -Pontoise. Depuis il se produit dans différentes salles et festivals, parmi lesquels Tuscan Sun Festival, Auditorium Parco della Musica de Rome, Chapelle Royale de Versailles, Tongyeong Concert Hall (South Korea), Teatro Verdi et Teatro Comunale de Florence, Théâtre de Poissy, Théâtre du Châtelet, Opéra Royal de Versailles, Opéra de Paris, Théâtre An der Wien. Parmi ses rôles figurent Orfeo (Orfeo de Monteverdi), Lurcanio (Ariodante), Mercurio (La Virtù de’ Strali d’Amore), Truffaldino (L'Amour des trois oranges), Bastien (Bastien et Bastienne), le Fils (Les mamelles de Tirésias), le Brésilien (La Vie Parisienne), Don Basilio (Le Nozze di Figaro), le Chevalier de la Force (Dialogues des Carmélites), Prunier (La Rondine), Achille/Oreste (La belle Hélène), Soliman (Zaide), Il se produit sous la direction de chefs tels que Andrew Lawrence King, Matteo Beltrami, Peter Neumann, Luis De Pablo, Nicola Piovani, Marcello Rota, Jonathan Webb, Jérôme Hantai, David Fallis, Olivier Schneebeli, P. Bismuth, Paul Agnew et Christophe Rousset. Il est lauréat des concours "L. Zanuccoli" et "N. Orizzonti" et a participé à des enregistrements tels que La musique pour les funérailles de la reine Marie-Thérèse de Charpentier avec l’Ensemble La Rêveuse, à des extraits d’opéras de Cherubini pour le label Aethalia ainsi qu'à l'opéra Les Horaces de Salieri avec Les Talens Lyriques et C. Rousset pour le label Aparte. Dans la saison 2016/2017 il s'est régulièrement produit avec l’ensemble baroque Il Groviglio dans le cadre de plusieurs festivals dont le Petit Festival de Bretagne, le Festival Marin Marais, le Festival de Musique Ancienne de Vanves, le Festival Baroque de Pontoise. Il vient d'intégrer la nouvelle troupe de l'Atelier Lyrique d'Opera Fuoco dirigé par David Stern, qui l'accompagnera au long des trois prochaines années.

PIERRE KUZOR

• PROFESSEUR DE CHANT •

 

Après des études de violon, Pierre Kuzor découvre la pratique du chant Lyrique au CRR de Tours et poursuit ses études vocales au CNSM de Lyon dans la classe de Glenn Chambers.

Après l’obtention de son Prix, il intègre « Les Arts Florissants » sous la direction de William Christie. Pierre Kuzor a chanté en tant que soliste dans de nombreux opéras (Purcell, Monterverdi, Haendel…) oratorios (Bach, Charpentier, Vivaldi, Pergolèse…) créations contemporaines (Lee, Sprintz, Serre, Miscopein…). Pierre Kuzor a travaillé la technique vocale avec Paul Esswood, Gabriel Bacquier, Christiane Patard et a chanté sous la Direction de Gabriel Garrido (Ensemble Elyma), Claire Gibault (Opéra de Lyon), Martin Gester (Le Parlement de Musique), Joël Suhubiette (Ensemble Jacques Moderne), Marie-Claude Vallin (Ensemble Eloquentia)….

Pierre Kuzor est titulaire du DE et du CA de chant Lyrique. Il enseigne en binôme au Conservatoire de Saint-Denis le chef de Chant Thomas Palmer, et au CRR de Saint-Maur. Il anime très régulièrement des stages de Chant avec Thomas Palmer.

DANIEL NAVIA

• CHEF DE CHANT •

 

Né à Santiago du Chili en 1952, Daniel Navia fait ses études de piano au Conservatoire Supérieur de Santiago dans la classe de Rudolf Lehmann (disciple de Claudoio Arrau). En 1975, il entre à l'Académie Rubin de Tel-Aviv (Israel) dans la classe de Mindru Katz. Il se perfectionne également auprès de son oncle, Mauricio Rosenmann, pianiste et compositeur en Allemagne. En 1977, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d'accompagnement au piano et dans la classe d'analyse de Claude Ballif. Parallèlement il continue ses études de piano à l'Ecole Normale de Paris dans la classe de Madame Bascouret de Gueraldi. Il est lauréat du CNSMP et de l'Ecole Normale de Musique. En tant que chef de chant, il travaille à la Péniche Opéra, à l'Opéra de Paris, à l'Opéra de Santiago du Chili. Il réalise une intense activité en tant que chef de chant auprès de l'ensemble les jeunes solistes, de l'Opéra de Rouen et il se distingue aussi en tant que chef d'orchestre dirigeant particulièrement La Flûte enchantée de Mozart, Le Barbier de Seville et la Cenerentola de Rossini. Il a participé à plusieurs sessions de formation à la Fondation Royaumont comme chef de chant. Il travaille régulièrement avec la compagnie lyrique Opéra Nomade, l'Académie Lyrique et les Jeunes Solistes de Rachid Safir, et enseigne au CRR de Paris.

L'ACADEMIE LYRIQUE - 21, rue du Grand Prieuré 75011 Paris - Tél : +33 1 72 38 37 71 - info@academielyrique.org

                                                                                                              STAGE LYRIQUE 2017

accueil

QUI SOMMES-NOUS ?

MASTERCLASSES 2017-2018

ARCHIVES

MÉDIAS

PARTENAIRES & MÉCÉNAT